Traiter, peintre, saturer votre terrasse en bois
Traiter, peintre, saturer votre terrasse en bois

Les terrasses

Une terrasse peut être peinte ou saturée uniquement. Donc, oubliez les lasures et les vernis qui n'ont pas vocation à être appliqués à l'horizontal et surtout à être piétonnable.

 

Pour une mise en peinture, sachez que le résultat ne sera malheureusement peu durable car les revêtements pour terrasse sont très durs et cassants alors que le bois est souple et travaille beaucoup. 

 

Comment préparer ses supports ?

 

Tout d'abord, il faut les nettoyer. Les produits et techniques à employer seront dépendantes de l'état du bois. S'il est neuf et fraichement posé,  un simple égrénage avec du papier de verre grain 180, suivi d'un bon dépoussiérage à l'aspirateur, suffira.

 

Ensuite, suivant la nature du bois, il sera conseillé de procéder à un dégraissage avec de l'acétone voir du white spirit.

 

Le dégraissage consiste à imbiber des chiffons de solvant. De badigeonner les surfaces de bois avec. Puis, enlever la résine (bois résineux types pin, sapin) , les huiles anti-siccatives (certains bois exotique et western red cedar) et les tanins (bois feuillus type chêne, chataîgnier,...) qui s'exudent... attention à changer de chiffons régulièrement pour éviter d'étaler les huiles au lieu de les retirer. 

 

Par contre, si le bois est resté exposé aux intempéries, il faudra envisager l'utilisation d'un dégrisseur (suivre la notice d'utilisation) mais vous n'aurez pas à dégraisser le bois après ce traitement.

 

Dans le cas d'une terrasse que l'on veut repeindre parce que la peinture s'écaille. Supprimer la peinture non-adhérente avec un karcher et/ou une brosse métallique suivi d'un bon nettoyage. Restera à traiter avec un anti-dépôt vert avant de repeindre après séchage avec le même type de peinture que la précédente pour assurer la compatibilité. Si vous souhaitez changer de peinture ou de marque, assurez vos arrières en écrivant au fabricant. Un écrit vous garantira le résultat et vous permettra de faire facilement un recours en cas de problème.

  

Comment appliquer un saturateur ?

 

Pour l'utilisation d'un saturateur, il suffit de badigeonner (utiliser une brosse pour la colle à papier peint) toute la surface sans trop tirer le produit pour le laisser en excès. Laisser sécher une demi heure et là. Soit tout a été absorbé et l'on peut recommencer l'opération. Soit il y a encore un excès non absorbé qu'il faut le retirer avec des chiffons.

 

Que vous le voulez ou pas, les saturateurs incolores auront un impact sur la teinte du bois et les saturateurs teintés ne donneront pas la couleur présente sur les étiquettes. Effectivement, les saturateurs sont transparents donc la teinte et la sensibilité du bois se répercuteront sur la teinte finale.

 

Saturateur à l'eau ou saturateur au white spirit : Perso, j'opte pour les saturateurs à base de white spirit qui ont un pouvoir de pénètration supérieur et j'évite les saturateurs avec des anti-dérapants ; ces derniers ne pénétrent pas suffisamment dans le bois pour les protéger durablement.

 

Conseil : Applique qu'une seule couche de saturateur au lieu des 2 indiquées sur l'emballage des produits. Renouvelez l'opération quand le traitement ne protège plus efficacement (Test de la goutte : si des gouttes d'eau laissent des larges auréoles sur le bois en séchant). Comme cela moins de travail et pas de risque de surépaisseurs difficiles à retirer et très inesthétiques.

Comment appliquer une peinture ?

 

Pour l'utilisation d'une peinture, soyez très vigilant à la préparation. S'agissant d'un revêtement, il est susceptible de se décoller.

 

Je vous invite à suivre scrupuleusement ce qui est indiqué sur les bidons pour la préparation et de ne pas sauter les étapes du dégrisseur pour les bois anciens non protégés, de l'égrénage et de l'applicateur sur un bois parfaitement sec dans des bonnes conditions d'utilisation (trop froid c'est pas bon, trop chaud c'est pas bon non plus).

 

Pour appliquer la peinture, c'est simple... un simple rouleau accroché à un manche à balai fait l'affaire. Pour le rouleau, prenez des rouleaux avec des fibres de 12mm minimum et n'hésitez pas à appliquer plusieurs couches fines (3 c'est parfait). Les pros vous le diront toujours "... il vaut mieux 2 couches fines qu'une couche épaisse...".

 

Conseil : Ce qui nuit le plus à l'adhérence et au vieillissement de la peinture sur une terrasse c'est l'eau stagnante donc assurez vous d'avoir une bonne pente partout.