Ma peinture n'est pas monocouche

"Ma peinture n'est pas monocouche... cela fait trois couches que je mets et l'on voit toujours le fond !"

 

"Ma peinture ne tient pas !"

 

"Ma teinte est belle mais on voit toujours les enduits à travers..."

 

Comment trouver une peinture Monocouche efficace ! un vrai monocouche, identifier un vrai monocouche, repérer une peinture de qualité

 

Tout d'abord, une petite précision pour les profanes... Les peintures "Monocouche" n'en ont que le nom car aucune réglementation encadre ce titre pompeux. Pour preuve, les peintures "Monocouche" n'existent pas chez les produits peintures professionnelles et pourtant, nombreux sont ceux qui sont bien au-delà de nos espérances.

 

Néanmoins, s'il est indiqué sur l'emballage "98% d'opacité" cela est contractuel. Vous pouvez donc demander un contrôle au fabricant et un écrit en réponse à votre demande. Cette démarche aboutit souvent à un geste commercial pour les teintes sensibles (rouge, jaune, orange) ou les teintes sur mesure sont régulièrement en deçà.

 

Les causes :

 

  - Après 3 couches, il faut commencer à s'inquiéter et généralement c'est votre précipitation qui est la cause du problème. Vous enquillez les couches coup sur coup sur un fond trop absorbant comme la fibre de verre, l'intissé à peindre, la toile à peindre, le placo (Prenez votre temps entre les couches, attendez 2 à 3 jours entre les couches... cela ne peut pas faire de mal) et cela vaut aussi pour la sous-couche (pour qu'elle soit efficace, il faut qu'elle soit sèche ! Donc, après la sous-couche, patientez au moins une semaine avant de peindre avec la peinture de finition)

 

  - Soit vous utilisez un rouleau non adapté à savoir pour optimiser l'opacité d'une peinture, il faut appliquer une couche suffisante. Le choix et la qualité du rouleau influe donc de manière très importante sur le résultat. Privilégiez un rouleau avec des fibres de 10mm minimum pour les peintures murales et 12mm pour les peintures plafonds.

 

  - Soit vous avez une teinte peu couvrante comme les oranges, les jaunes, les rouges vifs et certains gris très clairs... cela arrive plus régulièrement sur des teintes faites sur mesure.

 

  - Soit vous appliquez sur une ancienne peinture sans aucune préparation. Dans ce cas, patientez, laissez sécher la 1er couche. Après cela ira mieux pour la suivante sauf si la peinture se décolle par manque d'accroche. Je vous rassure c'est rarement le cas et obtenir un résultat parfait en une couche est quasi-impossible car les additifs présents dans l'ancienne peinture provoquent toujours des défauts de recouvrement. Pour améliorer cela et optimiser l'accroche, vous aurez dû dépolir (Utiliser un abrasif à l'eau).

 

  - Soit vous tirez ou croisez trop la peinture. A savoir que les produits à l'eau se dépose toujours grassement et se travaille peu... plus vous serez précautionneux et plus vous aurez des problèmes d'aspect avec les produits à l'eau. Si malgré tout vous avez des problèmes car la peinture sèche trop vite soit vous changez de rouleau, soit vous changez de méthode d'application (peindre à la fraiche par exemple), soit vous choississez une peinture qui sèche moins vite.

 

Un petit coup de main pour savoir comment peindre...